Institut tibétain

Hospitalité des 1926

En 1964 lorsque la Croix Rouge suisse et d’autres organisations d’aide humanitaire ont recueilli en Suisse des familles tibétaines durement touchées, Henri et Jacques Kuhn n’ont pas hésité longtemps. Spontanément ils ont mis des emplois et des logements d’entreprise à leur disposition.

Avec une amicale, ils ont fondé l’Institut Rikon du Tibet. Pour répondre au vœu de ces gens si durement éprouvés, un centre culturel fut créé, qui devint rapidement un pôle religieux important pour les Tibétains de toute la Suisse et des pays voisins. Ce centre scientifique permet aussi aux occidentaux interessés d’avoir un aperçu exceptionnel de la riche culture tibétaine.

Aujourd’hui beaucoup Tibétains travaillent encore chez KUHN RIKON. La deuxième génération a déjà acquis en grande majorité la citoyenneté suisse et Rikon est devenu leur nouvelle patrie définitive.

Après s'être vu refuser l'autorisation d'entrée en Suisse pour la consécration du monastère, le Dalaï-Lama est venu pour la première fois à Rikon en 1973. Pour tous les Tibétains en Suisse et dans toute l'Europe, ce fut un événement très émouvant. La plupart d'entre eux voyaient leur chef pour la première fois de leur vie. Au fil des ans, le Dalaï-Lama a visité sa «filiale» en Occident plus de 13 fois en tout.

La bibliothèque de l'Institut tibétain est une bibliothèque scientifique spéciale ouverte au public. Avec ses plus de 12 000 titres, c'est l'une des bibliothèques tibétaines les plus grandes au monde. Elle est membre de la bibliothèque IDS de l'Université de Zurich.

De plus amples infos sur www.tibet-institut.ch 

* Prix y compris TVA, plus frais d'expédition Frais d'expédition: